Dr. Denis ROTA-GRAZIOSI

Prestations

Parodontologie

Infos conseil

Une parodontite non traitée va engendrer un préjudice esthétique, une mauvaise haleine, des abcès de gencive, des sensibilités aux racines, des douleurs à la mastication et la perte des dents.Cette maladie peut être la cause de répercutions graves au niveau d'organes nobles comme le cerveau, le coeur, les articulations etc. Un bilan sanguin est peut être nécessaire.


Qu´est ce que la parodontite ?

La parodontite - ou encore appelée parodontose - est une maladie bactérienne, présente dans votre bouche et contre laquelle votre système immunitaire est impuissant. Plus les bactéries pénètrent en profondeur, plus elles sont virulentes et détruisent tous les tissus qu´elles rencontrent (gencive et os).

 

Une gencive saine.

Normalement, une dent est cerclée par "l´attache épithéliale" qui empêche les bactéries de pénétrer le long des racines.

 

Gingivite.

Certaines bactéries virulentes pénètrent le long des racines et génèrent une inflammation de la gencive.Le dépôt de plaque dentaire de quelques jours sert de support aux premières bactéries qui préparent l'installation d'autres bactéries plus virulentes. Ce premier stade est appelé "Gingivite" et il est réversible si l'hygiène est rétablie.

 

Début de parodontose.

Les 1er signes visibles sont un gonflement et des saignements, puis une rétraction de la gencive, dans la majorité des cas.A ce stade l'os de soutient est déjà en souffrance, légère mais avec une perte de volume. Une décontamination non chirurgicale est à instaurer par le praticien et des soins locaux doivent être effectués par le patient.

 

Déchaussement. Les résssessions gingivales et osseuses sont visibles et les mobilités dentaires mesurables.

Les bactéries s´attaquent à l´os. L´inflammation est très forte. Les gengives sont très douloureuses - les saignements intenses. Les dents commencent par être mobiles et finissent par tomber. A ce stade il est urgent d'initier un traitement adapté. des tests microbiologiques de laboratoire et microscopiques au cabinet sont nécessaires pour connaitre la population de bactéries agressives.

 

© Dentiste, Doubs - Dr. Denis ROTA-GRAZIOSI 2010